search
info trafic : N - Navette centre-ville arrêtée jusqu'à nouvel ordre Toute l'info
search
facebook twitter
10 Avril

ENTRE(VUES) #1

« JE SERAI LÀ TANT QU’ON AURA BESOIN DE MOI »

Depuis bientôt sept ans, Séverine CHARBONNEL, 48 ans, est conductrice-receveuse sur le réseau des transports urbains de l’agglomération, TRéMA, après avoir été conductrice d’autocars scolaires. Elle témoigne de son engagement pour MB Actu :

Depuis la survenue de l’épidémie, qu’est-ce qui a changé dans vos pratiques profession- nelles quotidiennes ?

S.C. Le poste de conduite et la partie du bus réservée aux usagers sont désinfectés tous les soirs par les équipes de nettoyage basées au dépôt. Toutefois nous préférons de nous- même procéder à une désinfection supplémentaire de notre poste de conduite avant chaque prise de service. Nous sommes tenus à distance des usagers : nous ne faisons plus de vente à bord, les passagers montent par l’arrière et ne valident plus leurs titres. Nous lavons régulièrement nos mains et disposons de lingettes désinfectantes.

Comment vivez-vous cette période particulière au plan professionnel ?

S.C. La conduite est beaucoup moins stressante du fait de la baisse du trafic en ville, c’est très agréable et nous consommons moins de carburant ! Le fait d’avoir moins d’usagers diminue aussi la pression.

Justement, comment les usagers le perçoivent et se comportent à votre égard ?

S.C. Il y a bien encore quelques personnes qui se comportent un peu en « touristes », mais ce n’est pas à nous de vérifier si leur déplacement entre dans les cas dérogatoires… Nous continuons surtout à emmener les gens qui bossent au travail, ce sont des habitués que l’on connaît bien et c’est pour eux que nous travaillons. Les soignants, les salariés…, tout le monde est un peu dans la même galère et j’ai réellement le sentiment d’être utile. Pour ma part, tant qu’on aura besoin de moi, je serai là.

Le regard des usagers sur nous a nettement changé : tout le monde dit bonjour et merci, les gens sont très polis, alors que ce n’est pas vraiment l’habitude en temps normal. C’est vraiment dommage de ne voir cette reconnaissance qu’en temps de crise.

Quelle est l’ambiance au sein de votre équipe de travail ?

Excellente ! Avec les collègues, même si on est moins nombreux, on trouve encore à rigoler ensemble, et c’est quelque chose de très important, cela aide à garder le moral malgré les circonstances.

Séverine CHARBONNEL

TREMA utilise des cookies pour ce site. Ils sont employés pour mesurer, analyser l’utilisation du site (cookies analytiques) et ainsi adapter ce dernier à vos usages et intérêts (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.